Artist: IAM
Song Title: La Part du démon
Je voulais être comme eux, draguer les minches
Craquer les francs devant, mais le vent, mes potes braquaient les riches
Sans sentiments, méfiant à paranoïaque
Sans sentiments, méfiant à paranoïaque
Sans sentiments, méfiant à paranoïaque

La part du démon
C’est tout ce qu’il reste, tu le sais, ouais
Un parcours ouvert aux forceps depuis «Concept»
Nos vinyles classiques font briller ton set
Non, Attends, c’est pas ça le début,
Comment ça commence? Ah ouais,
On était des petits ordinaires, des gosses tranquilles
On nous a vendu la fiche d’une vie rose en kit
On a vu les élus et leur clique tremper dans les mics-macs
Et des jeunes manger 1 an pour un fric frac
Les plats de la maison chassés par des big mac
Et des frangines se vendre pour un it bag
Le prisme de la vie déforme et enlaidit le décor
Les épaules abîmées à force d’enfoncer les portes
La rue, les bad lieutenants, méthodes musclées
On aurait préféré ne pas être des suspects
On connaît les causes, rien dans l’assiette
Alors on tue le temps au mur avec un spliff et la 16
Les gens ont peur, enfermés dans les maisons
Ils connaissent notre colère mais ignorent ses raisons
L’ascenseur est scellé, en bas c’est la mêlée
Pas le choix on bifurque et passe par l’escalier, ouais
Quartiers en péril, bâtis au pied de l’Etna
L’envoi des troupes ne peut être qu’un autre Vietnam
Ils coupent les aides, ça vend de la zeb
Conservent les rêves où poussent les dreads
Leurs mots s’abattent comme les plaies d'Égypte
En ces lieux où l’espoir s’appelle FDJ
La vie est comme un gâteau, servi sur le béton
Ne reste que pour nous, la part du démon

C'est vrai qu'on était pas méchants, mais que maintenant
Le fou rire vient comme le cafard, tu captes ça?
On croit plus en rien on sort juste la face
Eux la colombe, ils l'ont shootée direct au décollage
C'est vrai qu'on était pas méchants, mais que maintenant
Le fou rire vient comme le cafard, tu captes ça?
Qui me donne la force de briser mes entraves?
Ma famille, mes amis ils le savent

Des rêves plein le baluchon on débarque, au départ
Persuadés d’être alignés, égaux sur la ligne de départ
Et puis tu grandis et tu captes, le jeu est trop faussé
Ils partent en Ferrari, tu veux faire quoi dans une Deuch cabossée
Ça festoie à l’étage, en bas on se bat pour les miettes
A chacun sa fourchette et en plus ils veulent pas couper le cake
L’incertain sur la tête, on prend des risques au max
2 -3 bulles d’air, histoire de ne pas finir étouffés sous les taxes
A boire la tasse trop souvent, peur de nager
Aucune bouée d’argent, aucun compte à l’étranger, habilement cachés
Pendant qu’ils se marrent, nous on déchante et on rentre le ventre
Marre de rajouter des crans pendant qu’eux s’en mette plein la panse
A trop se crever le cul pour nada l’envers devient l’endroit
Et on finit par croire qu’au final c’est le taf qui ne paye pas
Alors ça pète quand ça fissure sous la toiture
Et la cure guette, chaque jour nous conduit à une fin de mois dure
Invités à la fête c’est nous qui faisons le service
Et comme les cordonniers c’est nous qui sommes les plus mal servis
La vie est comme un gâteau, posée là sur le béton
Ne reste que pour nous la part du démon

C'est vrai qu'on était pas méchants, mais que maintenant
Le fou rire vient comme le cafard, tu captes ça?
On croit plus en rien on sort juste la face
Eux la colombe, ils l'ont shootée direct au décollage
C'est vrai qu'on était pas méchants, mais que maintenant
Le fou rire vient comme le cafard, tu captes ça?
Qui me donne la force de briser mes entraves?
Ma famille, mes amis ils le savent

On était tous des anges à l'école,
le diable est apparu en cherchant du taf
quand on a serré la pogne à Éole

From http://www.lyrics007.com