Calog3ro Album

Artist(s): Calogero

Cover Art

Calogero Calog3ro Cover Art

Tracklist

Yalla

length: 4:49
composer: Calogero
lyricist: Lionel Florence


Couplet 1 : On ne retient pas l'écume Dans le creux de sa main On sait la vie se consume Et il n'en reste rien D'une bougie qui s'allume Tu peux encore décider du chemin, de ton chemin Couplet 2 : Crois tu que tout se résume Au sel d'entre nos doigts Quand plus léger qu'une plume Tu peux guider tes pas Sans tristesse ni amertume Avancer, avance puisque tout s'en va tout s'en va Refrain : Yalla * 4 Elle m'emmène avec elle Je t'emmène avec moi Yalla Couplet 3 : Tu trouveras le soleil Dans le cœur des enfants Sans nulle autre joie pareille Ni sentiment plus grand Un mot d'amour à l'oreille Peu dans chacun réveiller un volcan pour qui l'entend… Refrain Pont : Tu trouveras le soleil Dans le cœur des enfants Refrain ad lib…

Il bat

length: 4:21
composer: Calogero, Gioacchino Maurici
lyricist: Zazie

Il en a vu Tomber des hommes au sud au nord Il en verra De toutes les couleurs encore Il est le même Que l'on soit d'ici ou d'ailleurs Il est le coeur de nos problèmes Mais tant qu'il bat Comme le sang dans nos veines S'il bat Le combat vaut la peine S'il s'aime Qu'il se brise tant Qu'il bat C'est pourtant que l'on s'aime S'il est si lâche Quand tu l'attaches Mon amour Il sera lourd Si tu me lâches Mais tant qu'il bat Comme le sang dans tes veines S'il bat Le combat vaut la peine S'il s'aime Qu'il se brise tant Qu'il bat C'est pourtant que je t'aime Mais tant qu'il bat Comme le sang dans tes veines S'il bat Le combat vaut la peine S'il saigne Qu'il se cogne tant Qu'il rêve C'est toujours que l'on s'aime

Face à la mer

length: 3:44
composer: Calogero, Calogero Maurici, Gioacchino Maurici
lyricist: Passi, Alana Filippi
PASSI:
On choisit no son origine, no sa couleur
De peau comme on rêve d?une vie de château
Quand on vit le ghetto naître l?étau autour
Do cou comme Cosette pour Hugo naître
En treillis dans le conflit et prier le très haut
Fils do C.O.N.G.O cette haine j?ai au M.I.C.R.O
J?ai l?poids des mots. Sortir d?en bas, rêver
De déchirer ce table fait d?armes, de larmes,
Fait de sang et sanglots

CALO:
Face à la mer
J?aurais do grandir
Face contre terre
J?aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve

PASSI:
Tous deux la même dalle
Et tous deux déçus

CALO:
Je prends mon dernier rêve

PASSI:
C?est la sécheresse sur une terre
Où l?on n?cesse de semer tristesse
Dans des yeux qui n?peuvent pleurer
J?ai beaucoup de rêves lointains,
J?me suis tant réveillé, j?ai bu beaucoup
De baratin et ça m?a trop saoulé.
Dans la vie why a des tapes au fond
Et des tapes à côté, des t?as pas un euro
Ou la tape à l?arrachée, why a l?Etat, les Rmistes,
Les t?as qu?a taffer. Si t?es en bas
Faut cravacher, t?as qu?à pas lâcher.

PASSI:
T?as pas connu ça, toi, l?envie
D?empocher les patates, être à gauche droite
Face à la mer loin des galères.
T?as pas connu ça, l?envie d?t?en sortir,
Distribuer des patates des gauches droites
Avec un air patibulaire.

CALO:
Face à la mer
J?aurais do grandir
Face contre terre
J?aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve

PASSI:
Tous deux la même dalle
Et tous deux déçus

CALO:
Je prends mon dernier rêve
Face à la mer
C?est toi qui résistes
Face contre terre
Ton nom sur la liste
De tout ton être
Cité à comparaître

PASSI:
C?est l?histoire de cette plume qui
S?étouffe dans le goudron, cette matière grise
Don't le pays n?a pas fait acquisition,
On se relève, on repart à font, on vise
Le Panthéon, j?en place une à ceux qui en ont,
Qui rêvent consécration. La dalle, la niak,
Je l?ai comme mes potes l?ont. On veut toucher
Le ciel étoilé sans baisser l?pantalon,
Trop peu bonnes fées et trop de Cendrillon.
Calo ? Passi 2 0 0 4 action.

CALO:
Face à la mer
J?aurais do grandir
Face contre terre
J?aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve

PASSI:
Tous deux la même dalle
On vise tous deux au dessus

CALO: Je prend mon dernier rêve

PASSI : On choisit ni son origine, ni sa couleur
De peau comme on rêve d?une vie de château
Quand on vit le ghetto naître l?étau autour
Do cou comme Cosette pour Hugo naître
En treillis dans le conflit et prier le très haut.
Fils do C.O.N.G.O cette haine j?ai au M.I.C.R.O
J?ai l?poids des mots.

Face à la mer

On veut tous grandir
Calo ? Passi trop jeunes pour mourir.

Si seulement je pouvais lui manquer

length: 3:21
lyricist: Michel Jourdan, Julie d'Aimé
composer: Gioacchino Maurici, Calogero Maurici
Il suffirait simplement
Qu'il m'appelle
Qu'il m'appelle
D'o vient ma vie
Certainement pas du ciel
Lui raconter mon enfance
Son absence
Tous les jours
Comment briser le silence
Qui l'entoure
Aussi vrai que de loin
Je lui parle
J'apprends tout seul
A faire mes armes
Aussi vrai qu' j'arrete pas
D'y penser
Si seulement
Je pouvais lui manquer
Est ce qu'il va me faire un signe
Manquer d'amour
N'est pas un crime
J'ai qu'une prire lui adresser
Si seulement
Je pouvais lui manquer
Je vous dirais simplement
Qu' part ca
Tout va bien
A part d'un pre
Je ne manque de rien
Je vis dans un autre monde
Je m'accroche tous les jours
Je briserai le silence
Qui m'entoure
Aussi vrai que de loin
Je lui parle
J'apprends tout seul
A faire mes armes
Aussi vrai qu' j'arrete pas
D'y penser
Si seulement
Je pouvais lui manquer
Est ce qu'il va me faire un signe
Manquer d'un pre
N'est pas un crime
J'ai qu'une prire lui adresser
Si seulement
Je pouvais lui manquer

Qui parlait

length: 3:51
composer: Calogero, Michel Aymé
lyricist: Lionel Florence

Qui parlait De lumière des villes Comme un paradis En bout de plage Une terre d'accueil A son exil Alors que je marche sur des trottoirs Parsemés de sacs de couchage Qui parlait De longs fleuves tranquilles Alors qu'il n'y a Que des virages Du Yang Tsé Quiang Au bord du Nil Moi je n'ai rien vu De tout cela Peut-être par manque de courage Je n'entends rien, je ne vois personne Y a-t-il quelqu'un que ça touche au moins Qui parlait de se tenir droit Alors qu'on se courbe d'avantage Du Siam A la vallée des Rois C'est toujours nos dos qui se voûtent Sous le joug d'un autre esclavage Je n'entends rien, je ne vois personne Y a-t-il quelqu'un qui regarde au moins Qui parlait De croire en l'amour N'a pas dû lire Tous les ouvrages A moins qu'il soit Aveugle et sourd Moi je n'ai rien vu De tout cela Qui me soulage et m'encourage Je n'entends rien, je ne vois personne Y a-t-il quelqu'un qui écoute au moins Je n'entends rien, je ne vois personne Y a-t-il
quelqu'un que ça touche au moins Au moins Qui parlait

Fais comme tu veux

length: 3:20
composer: Gioacchino Maurici
lyricist: Patrice Guirao
C'est comme tu veux
Si tu penses que tu dois t'en aller
Que tu n'as plus rien à faire ici
Qu'on a plus rien à partager
Qu'on s'est tout dit

C'est comme tu veux
Si tu crois que la vie t'attend ailleurs
Qu'elle sera pour toi là-bas meilleure
Qu'on a plus rien à se donner
Qu'il faut changer

Alors fais comme tu veux, comme tu le sens
Fais comme tu penses que c'est le mieux.
Comme si c'était pas important
Fais comme tu veux

C'est comme tu veux
Si tu crois qu'il faut se séparer
Et que l'on a plus rien à faire ensemble
Que le passé c'est le passé
Qu'il me ressemble

Alors fais comme tu veux, comme tu le sens
Fais comme tu penses que c'est le mieux.
Comme tu l'entends, fais comme si
Comme si c'était pas important
Comme tu veux

Je n'ai que nous à vivre

length: 4:48
composer: Gioacchino Maurici, Calogero
lyricist: Patrice Guirao
Des poussières de bruit au fond de nos silences
Au milieu de la foule la peur de l'absence
Les dieux ont leurs dimanches,
Les amours leurs manquent
Comme tu me manques

Des foyers sans feu où glisse ma brûlure
Au milieu des croyances se fond l'imposture
Les hommes prennent leur revanche, le doute
Leur resemblance
Il nous resemble

Je n'ai que nous à vivre
A revivre
Plus je le fais plus je me sens le droit
De te suivre
Plus je le sais et plus je te veux

Des sentiers battus où se perd le chemin
Au milieu de nulle part see'est toi qui me viens
Je te prends la main comme on prend le large
On s'engage

Je n'ai que nous à vivre
Pour survivre
Plus je le sais plus je me sens le droit
De revivre
A contre destin l'envers des adieux

Je n'ai que nous à vivre/A revivre
Plus je le fais plus je me sens le droit
De te suivre
Plus je le sais et plus je te veux

Je n'ai que nous à vivre
Pour survivre
Plus je le sais plus je me sens le droit
De revivre
A contre destin l'envers des adieux
Plus je le sais et plus je te veux
Plus je le sais et plus je te veux

Un jour parfait

length: 4:12
composer: Gioacchino Maurici, Calogero
lyricist: Raphaël

Rouler les yeux fermés / Et ne plus rien penser Du ciel en enfer / on se laissera glisser Rouler vers les vallées / C'est beau la liberté Puisqu'on peut rien en faire / Allez vas-y accélère Refrain C'est un jour parfait / Ni bon ni mauvais Juste un jour parfait / Rien pour nous arrêter C'est un jour parfait / Ni bon ni mauvais Juste un jour parfait Rouler les yeux fermés / Plus besoin de parler Comme tu es mon amie / Sur la terre endormie Pour se faire oublier / on doit partir léger Aussi loin qu'on espère / allez vas-y accélère Refrain Rien pour nous arrêter / C'est un jour parfait Ni bon ni mauvais / Juste un jour parfait Rien pour nous arrêter C'est un jour parfait / Juste un jour parfait

Les Hommes endormis

length: 3:55
lyricist: Zazie, Patrice Guirao
composer: Calogero, Gioacchino Maurici
Et puisque les hommes endormis
Ne font pas de mal à leurs ennemis
Vienne oh que vienne la nuit

Et puisque les hommes allongés
Ne lèveront ni le poing ni l’armée
Vienne oh que vienne la nuit

Vienne la nuit des temps
Vienne le temps des nuits
Vienne enfin le camp
Des hommes endormis

Vienne la nuit devant
Vienne devant la nuit
Vienne enfin le temps
Des hommes endormis

Et puisque les hommes
Dans leurs rêves
Font de l’amour un soleil qui se lève
Vienne oh que vienne la nuit

Et puisque les hommes
Qui sommeillent
Sont tous un peu frêles
Un peu tous pareils
Vienne oh que vienne la nuit

Vienne la nuit des temps
Vienne le temps des nuits
Vienne enfin le camp
Des hommes endormis

Vienne la nuit devant
Vienne devant la nuit
Vienne enfin le temps
Des hommes endormis

Vienne enfin le temps des hommes
Des hommes endormis

Safe Sex

length: 3:43
lyricist: Lionel Florence
composer: Calogero, Gioacchino Maurici

Si tu me vois rougir. Commencer à grandir. Dans la montée des sens Je compte sur ta présence Mais attends les préambules Pour sortir de ta bulle. Je te préviendrai d'avance Quand viendra ta chance Refrain : Prêt pour le voyage Safe sex. Même s'il n'y a rien qui presse Prêt pour le voyage Safe sex. Juste ce qu'il faut de paresse Laisse toi aller au plaisir Pour un aller sans revenir Prêt pour le voyage Safe sex. Même s'il n'y a rien qui presse Il faut tenir le coup Eviter les remous Dans la montée des sens Fais preuve de patience Tu auras le premier rôle Si tu perds pas le contrôle. Sur la rampe de lancement Je te dirai l'instant Refrain Tu auras le premier rôle Si tu perds pas le contrôle Prêt pour le voyage (x2) Refrain

Rare

length: 5:19
composer: Gioacchino Maurici, Calogero
lyricist: Alana Filippi




Reste encore un peu
C'est si rare de se plaire
Laisse moi me défaire de toi
Reste encore un peu
C'est rare d'être amoureux
Laisse-moi profiter de ça

On finira bien par se reconnaître
Dans le moindre de nos gestes
On finira bien par s'apercevoir
Qu'on est fait l'un pour l'autre
Et tu ne peux rien y faire

Reste encore un peu
C'est si rare de se plaire
Laisse moi profiter de ça

On finira bien par s'abandonner
Il suffit de laisser faire
On finira bien par se l'avouer
On est fait l'un pour l'autre
Ne me dis pas le contraire

On finira bien par se souvenir
De notre premier départ
Tout finira bien, je te le promets
On est fait l'un pour l'autre
Et je me dis que c'est rare
C'est rare, c'est rare, c'est rare ....

Et je me dis que c'est rare
Laisse moi profiter de toi

La Bienvenue

length: 2:56
composer: Calogero
lyricist: Pierre Grillet
Tu t'es invitée
Ne demande jamais pardon
Quelle belle arrivée
J'ai trouvé le temps long

Et te voilà en face de moi
Ça fait des mois que j'attends ça
Voir ce regard indispensable
Qui me connaît
Qui m'aime quand même

Mon amour, bienvenue

L'amour t'as porté
Tu vas porter mon nom
Je caresse un rêve
Et j'y crois pour de bon

Il nous en reste
Et c'est tant mieux
Du temps des gestes et des adieux
Et ce regard indéchiffrable
Qui me connaît
Me veut du bien

Mon amour, bienvenue