Les feux d'artifice Album

Artist(s): Calogero

Cover Art

Calogero Les feux d'artifice Cover Art

Tracklist

Fidèle

length: 3:39
composer: Calogero
lyricist: Calogero, Christophe Cirillo

Fidèle à son quartier
Fidèle à ses choix
Fidèle à son café
Et à sa mauvaise foi, hey

Fidèle à ses idées
Fidèle à rien du tout
Fidèle à sa moitié
Fidèle jusqu'au bout, hey

Fidèle à ses tourments
Fidèle à ses manies
Fidèle à ses parents
Et aux sourires complices
Et aussi à ses vices, hey

Fidèle à ses amis
Fidèle à Paris
Pris en flagrant délit
Infidèle au lit, oui

Fidèle à ses promesses
Fidèle à sa jeunesse
Aux souvenirs aussi
Fidèle à sa folie
Et à sa connerie aussi, oui oui oui

Fidèle à ses principes
A son sale caractère
Fidèle à son équipe
Aux parfums de sa terre
Fidèle à son église, aux péchés, aux croyances, aux Gondoles à Venise

Fidèle à son enfance
Et à son sixième sens
Fidèle aux secondes magiques
Aux lumières fantastiques

Mais surtout toujours fidèle à la musique
Oui fidèle à la musique
Oui fidèle à la musique
Oui fidèle à la musique

Un jour au mauvais endroit

length: 4:54
composer: Calogero
lyricist: Marie Bastide
Échirolles centre, banlieue sud de Grenoble
Je m'appelle Sofian, j'ai vingt ans
Kevin c'est mon pote, on est inséparables
J'ai un job, moi je vis simplement

Le soir à Villeneuve, les grands frères et les gosses
Les terrains de foot et la boxe
Qui a eu tort, la raison du plus fort
Pour un regard en croix, je suis mort

Toi mon frère dis-moi pourquoi
La vie continue sans moi
Dis-moi pourquoi j'étais là
Un jour au mauvais endroit
Les cafés, les cinémas
Je n'y retournerai pas
Ma vie s'est arrêtée là
Un jour au mauvais endroit

Dans la violence s'est brisée mon enfance
J'ai perdu l'existence et le sens
Dans les allées du parc Maurice Thorez
On a poignardé ma jeunesse

Qui a mis ça, la guerre dans nos quartiers
L'abandon, l'ennui, la télé
Des couteaux de combat dans les mains des gamins
Pour un regard en croix, c'est la fin

Toi mon frère dis-moi pourquoi
La vie continue sans moi
Dis-moi pourquoi j'étais là
Un jour au mauvais endroit
Les cafés, les cinémas
Je n'y retournerai pas
Ma vie s'est arrêtée là
Un jour au mauvais endroit

Et c'est parce qu'ils étaient là
Un jour au mauvais endroit
Qu'ailleurs, ici, ou là-bas
Pour nos frères plus jamais ça

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça (x3)
Plus jamais, plus jamais
Pour nos frères plus jamais ça

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça (x3)
Plus jamais, plus jamais
Non pour nos frères plus jamais ça

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça (x3)
Plus jamais, plus jamais

.....

Le Monde moderne

length: 3:28
composer: Calogero
lyricist: Marie Bastide
Entre noël et jour de l'an
Sur les quais des gares des enfants
Qui passent de papa à maman
Le cartable et la brosse à dents

Les histoires du soir ont changé
Plus de princesse à libérer
J'ai deux papas j'ai deux mamans
Mais je suis toujours un enfant

C'est le monde moderne
Les gens sont les mêmes
Ya des joies des peines
Ya des cœurs qui saignent
La chanson c'est la même
Ya des gens qui s'aiment
Dans le monde moderne

C'est le monde moderne
Et moi je suis le même
J'ai des joies des peines
J'ai mon cœur qui saigne
Mais pour moi c'est idem
Tu es partie quand même
Dans le monde moderne

Sur les plages bondées en été
Les familles sont recomposées
Il y a la femme qu'on a aimé
Et celui qui nous l'a volée

On n'aurait pas imaginé
Pouvoir un jour lui pardonner
Mais on compose avec son temps
Quand on voit la joie des enfants

C'est le monde moderne
Mais les gens sont les mêmes
Ya des joies des peines
Ya des gueules qui saignent
La chanson c'est la même
Ya des gens qui s'aiment
Dans le monde moderne

C'est le monde moderne
Et moi je suis le même
J'ai des joies des peines
Y'a mon cœur qui saigne
Mais pour moi c'est la même
Je t'ai aimé quand même
Dans le monde moderne

C'est le monde moderne
Et moi je suis le même
J'ai des joies des peines
Y'a mon cœur qui saigne
Mais pour moi c'est pareil
je t'ai aimé quand même
Dans le monde moderne

Conduire en Angleterre

length: 3:36
composer: Calogero
lyricist: Paul Ecole
Depuis que je suis écolier
Mes pages blanches penchent
Tous les mots restent collés
Au revers de ma manche
Coude à coude à table
Un moche dimanche
C'est jamais très confortable
De passer pour un manche

Sous un autre hémisphère
Je vis le monde à l'envers
C'est à croire que la terre est droitière
Je veux conduire en Angleterre

Sous un autre hémisphère
Je vis le monde à l'envers
Je rêvais de Jaguar et d'Hofner
Et de conduire en Angleterre

Mes ciseaux n'ont coupé que
Mes propres phalanges
Mais si j'ai deux mains gauches c'est que
J'en ai une de r'change
Gauche, inadapté
Dans cet endroit étrange
Mais j'ai plus d'habilité
De l'autre côté d'ma manche

Sous un autre hémisphère
Je vis le mode à l'envers
Je ne vois pas les dessins des théières
Chez mes cousins quand je me sers

Sous un autre hémisphère
Je vis le monde à l'envers
C'est à croire que la terre est droitière
Je veux conduire en Angleterre

Boire un thé avec une gauchère
Flâner sous un parapluie vert
Lui écrire des chansons à l'envers
L'embrasser sous une porte cochère
Demander sa main gauche à son père
Je veux conduire en Angleterre

Sous un autre hémisphère
Je vis le monde à l'envers
Je n'trouve jamais ma poche revolver
Dans mon blazer quand je me sers

Sous un autre hémisphère
Je vis le monde à l'envers
C'est à croire que la terre est droitière
Je veux conduire en Angleterre

Le Portrait

length: 3:02
composer: Calogero, Gioacchino Maurici
lyricist: Paul Ecole
Il mélange au fond de sa tasse
Du miel
Il regarde par le vasistas
Le ciel
A chaque fois que passe un avion
Il se dit que c'est peut-être elle
Qui passe au-dessus de sa maison
On lui a dit qu'elle était au ciel

Il rêve couché sur un parquet
Dans les bras de sa mère
Dessinée à la craie
Tous les soirs en secret
Ce dessin il le fait
Trait pour trait
À partir d'un portrait

Il rêve couché sur un parquet
Dans les bras de sa mère
Dessinée à la craie
Tous les soirs en secret
Ce dessin il le fait
Trait pour trait
À partir d'un portrait

Perdu au fond de sa classe
Il s'emmêle
Il se débat avec le coriace
Pluriel
Puis il explique à sa maîtresse
Pourquoi "parent" ne prend pas d'"s"
Des câlins il en voudrait tellement
Ne serait-ce qu'un par an

Il rêve couché sur un parquet
Dans les bras de sa mère
Dessinée à la craie
Tous les soirs en secret
Ce dessin il le fait
Trait pour trait
À partir d'un portrait

Il rêve couché sur un parquet
Dans les bras de sa mère
Dessinée à la craie
Tous les soirs en secret
Ce dessin il le fait
Trait pour trait
À partir d'un portrait

Il rêve couché sur un parquet
Dans les bras de sa mère
Dessinée à la craie
Tous les soirs en secret
Ce dessin il le fait
Trait pour trait
À partir d'un portrait

Trait pour trait
À partir d'un portrait

L'Éclipse

length: 3:57
composer: Calogero
lyricist: Marie Bastide

[Couplet 1]
On te dit que le temps est ton meilleur ami
Que tout fini toujours par tomber dans l'oubli
Les jours et les gens passent, les langues se délient
On t'a même dit que t'avais l'air plus épanouit
Que l'eau a coulé sous les ponts
Dans ton lit et dans ta maison
Que c'est ta vie qui passe sans elle pour de bon

[Refrain]
C'est l’éclipse totale au dehors
Et tu penses à elle encore
Est-ce que ton amour est mort ?
Est-ce que ton amour est mort ?
C'est l'éclipse totale au dehors
Et tu penses à elle encore
Est-ce que ton silence est d'or ?
Est-ce que ton silence est d'or ?
Est-ce que tu la vois quand tu dors ?
Est-ce que ton amour est mort ?

[Couplet 2]
On te dit qu'elle va courir tous les lundi
Que souvent elle parle de toi et elle sourit
On t'a même dit qu'elle danse, qu'elle sort dans tout Paris
Et qu'elle n'avait jamais été aussi jolie
Mais qu'elle ne trouve pas le temps long
Dans son lit et dans sa maison
Que c'est sa vie qui passe sans toi pour de bon

[Refrain]

[Outro]
C'est l’éclipse totale au dehors
Et tu penses à elle encore
Est-ce que ton amour est mort ?
Est-ce que ton amour est mort ?
C'est l'éclipse totale au dehors
Est-ce qu'elle pense à toi encore ?
Est-ce que votre amour est mort ?
Ou n’était-ce qu'un météore ?
Est-ce qu'elle brûle encore dans ton corps ?
Est-ce que votre amour est mort ?

Est-ce que votre amour est mort ?

Avant toi

length: 4:01
composer: Calogero, Gioacchino Maurici
lyricist: Alex Beaupain
C'est des jours entiers
Ployer sous un fardeau
Jamais léger
Toujours courber le dos
Avant toi
Avant toi laisse moi te dire que
C'est traîner des pieds
C'est exister à peine
Désespérer
Que quelque chose advienne
Avant toi
Avant toi laisse moi te dire

Avant toi c'était quoi
Sinon un préambule
Un long chemin de croix
Puis tout bascule
Avant toi c'était rien
Ou si peu que mon corps
Avant toi se souvient
De s'être senti mort

C'est se démener
Chanter dans le désert
Pour qui c'était
Tous ces vers, tous ces airs
Avant toi
Avant toi laisse moi te dire

Avant toi c'était quoi
Une répétition
De mots de gestes las
Puis l'explosion
Avant toi c'était rien
Ou si peu que mes bras
N'avaient jamais étreint
Que du vide et du froid

Avant toi c'était quoi
Sinon un préambule
Un long chemin de croix
Puis tout bascule
Avant toi c'était rien
Ou si peu que mon corps
Avant toi se souvient
De s'être senti mort

Avant toi c'était quoi
Juste une scène immense
Bien trop vaste pour moi
Et puis tout danse
Avant toi c'était rien
Ou si peu que ma vie
Commença le matin
Du jour où je te vis

Elle me manque déjà

length: 4:01
composer: Calogero
lyricist: Dominique A

[Couplet 1]
Elle n'est pas encore partie
Que déjà je la regrette
Elle n'a pas quitté le lit
Que la chambre est déjà muette
Et c'est comme ça depuis toujours
Oui comme ça
Depuis que je la connais
Un deux trois quatre
Elle glisse au travers de l'amour
Elle en défait les filets

[Refrain]
Elle me manque déjà
Même lorsqu'elle est encore là
Elle me manque déjà
Elle s'habille et j'ai déjà froid
Elle me manque déjà

[Couplet 2]
On ne refera pas l'amour
Il faut le prendre comme il est
En accepter les détours
Et l'absence qu'il nous promet
Apprivoiser tous les regrets
Tous les silences
Et le vide qui s'installe
Avant même qu'elle s'en aille
Que le train s'éloigne du quai

[Refrain]
Elle me manque déjà
Même lorsqu'elle est encore là
Je l'imagine passer la porte
Et c'est mon cœur qu'elle emporte
Elle me manque déjà

[Pont]
Alors alors alors alors alors
Je ferme les yeux
En moi, je la retiens un peu
Je ferme les yeux
En moi, je la retiens un peu
Je ferme les yeux
En moi, je la retiens un peu
Je ferme les yeux
En moi, je la retiens un peu
Je ferme les yeux
En moi, je la retiens un peu
Je ferme les yeux
En moi, je la retiens un peu
Je ferme les yeux
En moi, je la retiens un peu
Je ferme les yeux
En moi, je la retiens un peu

[Outro]
En moi, je la retiens un peu
En moi, je la retiens un peu

Elle me manque déjà
Même lorsqu'elle est encore là
Elle me manque déjà

La Boîte à musique

length: 2:53
composer: Calogero, Gioacchino Maurici
lyricist: Paul Ecole
Son père ne voulait pas
Qu'elle fasse de petits pas
Chassés ou entrechats
Qu'elle devienne petit rat d'opéra
Elle avait une magique
Petite boîte à musique
Une danseuse mécanique
Elle s'inventait des spectacles uniques

Oh comme elle s'envole
Comme elle décolle
Comme elle tournoie
Comme elle virevolte
Puis se reçoit

Oh comme elle s'envole
Comme elle décolle
Comme elle tournoie
Comme elle virevolte
Puis se reçoit

Oh comme elle s'envole
Comme elle décolle
Comme elle tournoie
Comme elle virevolte
Puis se reçoit

Oh comme elle s'envole
Comme elle décolle
Comme elle tournoie
Comme elle virevolte
Puis se reçoit

Mais elle ne voulait pas
Rester plantée là
Car la vie cloue au sol
Souvent les gens qui rêvent qu'ils s'envolent
La vie les étriques
Dans des boîtes à musique
Travaillant sa technique
Elle est devenue danseuse classique

C'est elle qui s'envole
Elle qui virevolte
Et qui tournoie
Et qui décolle
Puis se reçoit

Elle qui quitte le sol
Et qui s'envole
Et qui tournoie
Et qui virevolte
Puis se reçoit

C'est elle qui s'envole
Elle qui virevolte
Et qui tournoie

C'est elle qui s'envole
Elle qui virevolte
Et qui tournoie
Et qui décolle
Puis se reçoit

Elle qui quitte le sol
Et qui s'envole
Et qui tournoie
Et qui virevolte à l'opéra

J'ai le droit aussi

length: 3:09
composer: Calogero
lyricist: Marie Bastide
Que dira mon père
J"en ai marre de faire semblant
Que dira ma mère
M"aimera-t-elle toujours autant
Je ne suis pas mieux qu"un autre
Je n"suis pas pire non plus
J"ai le droit de vivre heureux
J"ai le droit aussi
Le droit de l"aimer lui
J"ai le droit d"être amoureux
Que diront les gens
Ils plaindront mes pauvres parents
Que dire à ces gens
Qui me trouvent trop différent
Je ne suis pas mieux qu"un autre
Je n"suis pas pire non plus
J"ai le droit de vivre heureux
J"ai le droit aussi
Le droit de l"aimer lui
J"ai le droit d"être amoureux
Tant pis si ça choque
Je ne veux plus avoir peur
Un homme est un homme
Peu importe où va son coeur
J"ai le droit aussi
Le droit d"être avec lui
J"ai le droit de vivre heureux
J"ai le droit aussi
Le droit de l"aimer lui
J"ai le droit d"être amoureux
J"ai le droit de vivre heureux
Que dira mon père
Que dira ma mère
Que diront les gens
J"ai le droit aussi
J"ai le droit aussi
J"ai le droit aussi

Cristal

length: 4:04
composer: Calogero
lyricist: Alex Beaupain
Cristal
J'ai pensé sept ans de malheur
Le jour où mon pauvre cœur s'est brisé
C'était un miroir à sa splendeur
Mais elle s'est lassée de s'y contempler

C'était une coupe remplie à toute heure
De vin, de baisers, d'amour éperdu
Quand elle l'a jeté mon pauvre cœur
N'a pas résisté car c'était du

Cristal
Ce cœur qui fait mal
Du Cristal
Aux mille éclats

Comme du Cristal
Au sol s'étale
Du Cristal
Ces cœurs qui font mal

J'ai pensé sept ans de malheur
Le jour où mon pauvre cœur c'est brisé
Mais par d'artisan, pas de souffleur
De verre pour refaire ce cœur explosé

C'est si fragile nos petits moteurs
Dès que vient l'orage, dès que vient le vent
Comme ils sont perdus, comme ils ont peur
Fais bien attention car ils sont en

Cristal
Ces cœurs qui font mal
Du Cristal
Aux milles éclats

Comme du Cristal
Au sol s'étale
Du Cristal

Cristal
Ces cœurs qui font mal
Du Cristal
Aux mille éclats
Comme du cristal

Les Feux d'artifice

length: 6:35
composer: Calogero, Gioacchino Maurici
lyricist: Paul Ecole
J'étais hissé sur des épaules
Sous ces galaxies gigantesques
Je rêvais en tendant les paumes
De pouvoir les effleurer presque
Ça explosait en fleurs superbes
En arabesques sidérales
Pour faire des bouquets d'univers
Moi, je voulais cueillir ces étoiles

On allait aux feux d'artifice
Voir ces étoiles de pas longtemps
Qui naissent, qui brillent et puis qui glissent
En retombant vers l'océan
Et ça fait des étoiles de mer
Ça met dans les yeux des enfants
Des constellations éphémères
Et on s'en souvient quand on est grand

Dans le ciel vibrant de musique
Je voyais naître des planètes
Jaillir des lumières fantastiques
Et tomber des pluies de comètes
Je m'imaginais amiral
Regardant voler mes flottilles
J'ai fait des rêves admirables
Sous ces fusées de pacotille

On allait aux feux d'artifice
Voir ces étoiles de pas longtemps
Qui naissent, qui brillent et puis qui glissent
En retombant vers l'océan
Et ça fait des étoiles de mer
Ça met dans les yeux des enfants
Des constellations éphémères
Et on s'en souvient quand on est grand

Puis sous les cieux incandescents
Quelqu'un refaisait mes lacets
Je voyais des adolescents
Au loin, là-bas, qui s'enlaçaient
Ça laissait dans mes yeux longtemps
Des traînées de rose et de vert
Je voyais dans mon lit d'enfant
Des univers sur mes paupières

Nous sommes comme des feux d'artifice
Vu qu'on est là pour pas longtemps
Faisons en sorte, tant qu'on existe,
De briller dans les yeux des gens
De leur offrir de la lumière
Comme un météore en passant
Car, même si tout est éphémère,
On s'en souvient pendant longtemps