L'avenir Album

Artist(s): Florent Pagny

Cover Art

Florent Pagny L'avenir Cover Art

Tracklist

L'avenir

length: 3:40

C'est un faisceau d'espérances
De rêves mal définis
La reinette de ses souffrances
Issue de nos premiers cris
C'est des projets de vacances
Dans des pays merveilleux
Avec des oiseaux qui dansent
Dans le vert et le bleu

Tout c'qu'on n'a jamais su faire
On le fera en mille fois mieux
Des regrets à satisfaire
Avec la chance au milieu
On fera ce qu'on espère
On ne sera jamais vieux
On deviendra un bon père
On dira droit dans les yeux
Tout c'qu'on n'a jamais su dire
On es fait pour bâtir l'avenir

Oh, oh, on, est fait pour bâtir l'avenir
De l'avenir, notre avenir
Oh, oh, on, est fait pour bâtir l'avenir
De l'avenir, notre avenir

La société sera juste
Les bons auront le pouvoir
Les gentils auront leur buste
Dans les allées du devoir
Plus de rixe, de querelle
Plus de monument aux morts
Les rues deviendront si belles
Qu'on vivra presque dehors
Les pays pourront s'unir
Il sera non violent, l'avenir

Oh, oh, on, il sera non violent l'avenir
De l'avenir, notre avenir
Oh, oh, on il sera non violent, l'avenir
De l'avenir, notre avenir

Oh, oh, on est fait pour bâtir l'avenir
De l'avenir, notre avenir

On est fait pour bâtir l'avenir
De l'avenir, notre avenir

L'instinct

length: 4:13
Je n'suis pas de ceux qui changent le monde
D'autres le font pour moi
D'une vie qui dure que quelques secondes
J'ai fait si peu de choix
Je n'ai suivi que des sirènes
De mes cinq sens, le sixième
J'ai trouvé des hasards
Quelques routes vers quelque part
Ce n'est que mon chemin mais
C'est de là que je viens
J'ai suivi mon instinct

Je n'ai rien d'un nom, j'ai rien de ces héros
Je vais où est ma chance
Sans pouvoirs étranges, sans ailes dans le dos
Pour ne pas tomber, j'avance
J'ai cherché l'amour loin devant
Je me suis trouvé en passant
Au détour d'un après
Elle était où je l'attendais
Ce n'était qu'un frisson mais
Mon cœur était certain
J'ai suivi mon instinct

Ceux qui savent tout bien mieux que les autres
Diront que c'est du vent
Je ne suis qu'un homme, sans Dieu ni apôtres
Je gagne ou bien j'apprends
J'ai marché au son d'une voix
Un grand fil tendu sous mes pas
Sans croyance ni prière
J'ai touché un bout de lumière
Ce n'était qu'un instant mais
J'en ai fait mon destin
J'ai suivi mon instinct
Mon instinct

Quand tout finira sans l'ombre d'une ombre
Petit, ne m'en veux pas
Pour une vie qui dure que quelques secondes
J'aurai livré combat
Regarde bien au fond des yeux
Il y a le pire et le mieux
Nos mains et nos silences
Disent bien plus que tu ne penses
C'est de là que tu viens mais
Tu feras ton chemin
Si tu suis ton instinct

L'idéal

length: 3:42
C'est un rêve à refaire, en une seule seconde
Plus révolutionnaire, sans bataille et sans bombe
L'idée d'une étoile
On sera potes d'univers, des fleurs sur les décombres
Compagnon de terre, des citoyens du monde

On ira toucher l'idéal
On ira toucher l'idéal

On sera ce qu'on donne, comme une dernière chance
Plus humain que nous sommes, des frères de différence
Sur la même étoile
Citoyens du monde, sans lieu de naissance
Un souffle et tout tombe, les nations, les croyances

Pour que le ciel rallume l'idéal
Pour que le ciel rallume l'idéal

Tu seras qui tu veux, le meilleur des peut-être
Sans te brûler les yeux, à la peau des prophètes
Tu verras enfin, l'idéal

Oh oh-oh-oh, oh-oh-oh, oh-oh-oh, oh-oh-oh oh
Oh oh-oh-oh, oh-oh-oh, oh-oh-oh, oh-oh-oh oh

On ira toucher l'idéal
L'idéal (oh oh-oh-oh, oh-oh-oh, oh-oh-oh, oh-oh-oh oh)
L'idéal (oh oh-oh-oh, oh-oh-oh, oh-oh-oh, oh-oh-oh oh)

Les passerelles

length: 4:30
Il y a dans des pavillons et des bâtiments
Cette envie d'union et de continents
Des rêves de robes blanches, de tunnels sous la manche
Il y a dans les trains qui passent
Un rêve, un néant, ce besoin d'espace et de ralliement
De monde qui se branche, de tunnels sous la manche

Si tous les Hommes sont comme des îles
Une main tendue est une passerelle
Un trait d'union entre deux rives
Un pont tendu entre deux rêves
Si on a tous le même désir
On pourrait construire quelques passerelles
Dans un regard, dans un sourire
Un pont tendu entre deux rêves

Il y a dans tous les avions, dans une main d'enfant
Ce besoin d'union, d'aller vers les gens
Cette envie d'échange, de tunnels sous la manche
Il y a là dans ma chanson, comme un battement
Un rêve d'unisson, un rêve naïvement
Un désir qui démange, de tunnels sous la manche

Si tous les Hommes sont comme des îles
Une main tendue est une passerelle
Un trait d'union entre deux rives
Un pont tendu entre deux rêves
Si on a tous le même désir
On pourrait construire quelques passerelles
Dans un regard, dans un sourire
Un pont tendu entre deux rêves

Si tous les Hommes sont comme des iles
Une main tendue est une passerelle
Un trait d'union entre deux rives
Un pont tendu entre deux rêves
Si on a tous le même désir
On pourrait construire quelques passerelles
Dans un regard, dans un sourire
Un pont tendu entre deux rêves

Les arbres se souviennent

length: 3:54
Chante-moi un bateau, je partirai
Aux rats des roseaux, un jour j'irai
Toucher l'Azur, que veux-tu c'est dans ma nature

Chante-moi un bateau et je m'incline
Devant l'arbre haut sur sa colline
Lui qui a vu, souvent des hommes qu'ont des racines

Je n'ai pour Dieu et pour guide
Seulement les vents qui décident
Car seuls les arbres se souviennent
Je n'ai pour Dieu et pour guide
Seulement les vents qui décident
Car seuls les arbres se souviennent

Et tout est là, il y a les lilas, l'acacia
C'est la vie qui suit son cours
Tout meurt au gré des saisons
Mais beaucoup d'autres viendront
Tout refleurira un jour

Sève de printemps brûlant l'hiver
Rêve des enfants, feu des grands-pères
Sur son écorce, des cœurs gravés, des coups de cross
Allongé dans le lit des rivières
Chante-moi un bateau pour que j'espère
Retrouver l'arbre, ça fait mille ans qu'il nous regarde

Je n'ai pour Dieu et pour guide
Seulement les vents qui décident
Car seuls les arbres se souviennent
Je n'ai pour Dieu et pour guide
Seulement les vents qui décident
Car seuls les arbres se souviennent

Et tout est là, il y a les lilas, l'acacia
C'est la vie qui suit son cours
Tous mes regrets des saisons
Mais beaucoup d'autres viendront
Tout refleurira un jour

Je n'ai pour Dieu et pour guide
Seulement les vents qui décident
Car seuls les arbres se souviennent
Je n'ai pour Dieu et pour guide
Seulement les vents qui décident
Car seuls les arbres se souviennent (hey!)

Il y a des ruisseaux dans nos veines
La vie qui court à perdre haleine
Et seuls les arbres se souviennent

Les nouveaux rêves

length: 4:53
Elle a laissé un mot sur la table basse
Elle a fermé la serrure sur sa vie lasse
Elle tape des doigts derrière ses essuie-glaces
Elle s'en va ce soir (elle s'en va ce soir)
Le futur dans ses phares

Les nouveaux rêves arrivent
Là-bas sur d'autres rives
Tant d'autres choses à vivre
N'importe où, mais partir
Les nouveaux rêves arrivent
Là-bas, sur d'autres rives
Tant d'autres choses à vivre
N'importe où mais partir

Souvent salie par les mots, les idées basses
Souvent soûlée par celle qui pense à sa place
Entre les deux, elle espère un espace
Elle s'en va ce soir (elle s'en va ce soir)
Au volant du hasard

Les nouveaux rêves arrivent
Là-bas sur d'autres rives
Tant d'autres choses à vivre
N'importe où, mais partir
Les nouveaux rêves arrivent
Là-bas, sur d'autres rives
Tant d'autres choses à vivre
N'importe où mais partir

Elle roule entre les balises
Elle suit la lune posée sur son pare-brise
Un café, fume à la station-service
Elle s'en va ce soir
N'importe où, quelque part

Rester quand on n'est pas totalement, absolument heureuse
Je dis, que c'est faire des petits compromis avec soi
Il y a des horizons nécessaires pour tout recommencer.
Je ne pars pour personne en particulier, je n'ai aucun rendez-vous
Seulement celui avec moi

Les nouveaux rêves arrivent
Là-bas sur d'autres rives
Tant d'autres choses à vivre
N'importe où, mais partir
Les nouveaux rêves arrivent
Là-bas, sur d'autres rives
Tant d'autres choses à vivre
N'importe où mais partir, partir

Les nouveaux rêves
Les nouveaux rêves arrivent

(Les nouveaux rêves arrivent)
(Les nouveaux rêves arrivent)
(Arrivent, arrivent)
(Les nouveaux rêves arrivent)
(Les nouveaux rêves arrivent)

Comme avant

length: 3:04
Il marche comme s'il avait vingt ans
Il perd la mémoire par instant
Plus rien ne sera jamais comme avant

Il regarde les autres en chantant
Le nez au ciel, écharpe au vent
Il bricole toujours un objet comme avant

Comme avant, comme avant
Comme avant
Il marche comme s'il avait vingt ans, comme avant
Comme avant
Il se sent pareil et pourtant
C'est sa mémoire qui fout le camp

Et s'il n'est jamais revenu dans la maison où il a vécu
Il cherche ses clés pourtant, comme avant
Et même s'il n'a pas reconnu
Ses enfants quand ils sont venus
Un immense amour l'entoure comme avant

Comme avant, comme avant
Comme avant
Il marche comme s'il avait vingt ans, comme avant
Comme avant
Il se sent pareil et pourtant
C'est toute sa vie qui fout le camp
Comme avant, comme avant

Non, plus rien ne sera jamais comme avant
Comme avant
C'est sa mémoire qui fout le camp
Mais il marche comme s'il avait vingt ans
Comme avant

S'il ouvre les bras sans raison
Il s'envolera pour de bon
Comme dans les dessins de Folon

Toi et moi

length: 3:14
Toi et moi
On a marché ensemble
Vers ce qui nous ressemble
De l'amour plein les bras
Simplement toi et moi

On a fait des miracles
Franchi tous les obstacles
On est arrivés là

Dieu nous veut, toi et moi
Pour le reste du temps
Pour célébrer l'instant
Nous deux, comme un combat
Qui nous laisse en passant
Le plus beau des présents
Simplement, toi et moi

On a déchiffré nos mains
Défriché des chemins
La chance entre nos doigts
Et demain, toi et moi
On sera tellement nous
Les gens me diront "vous"
Quand ils parleront de moi
Dieu nous veut, toi et moi
Pour le reste du temps
Pour célébrer l'instant
Nous deux, comme un combat
Qui nous laisse en passant
Le plus beau des présents
Simplement, toi et moi

Dieu nous veut, toi et moi
Pour le reste du temps
Pour célébrer l'instant
Nous deux, comme un combat
Qui nous laisse en passant
Le plus beau des présents
Simplement, toi et moi
Toi et moi

Quand elle rentrera

length: 2:44
Il s'est parfumé un peu
Il s'est même rasé de près
Pour l'embrasser quand elle rentrera
Il attend sans se lasser
Mais il n'y a personne

Il fait toujours les mêmes gestes
Se prépare à une seule chose
À son sourire quand elle rentrera
Et ce silence qu'il s'impose
Si jamais elle sonne

Dans ses nuits à bout de souffle
Les yeux clos, il brûle encore
De ce jour de quand elle rentrera
Il l'appelle même quand il dort
Mais il n'y a personne

Assis tout près de son ombre
Il entend couler ses larmes
Les verra-t-elle quand elle rentrera?
Dans sa chambre il fait des rondes
D'été et d'automne

Est-ce qu'on devient fou, dis, est-ce qu'on est fou?
Y a t-il autre chose à faire?
Que devenir fou, oui, devenir fou, à tourner en solitaire?
Est-on vraiment fou quand pour survivre, on espère?

Et que changent les visages
Que défilent les saisons
Il sera prêt quand elle rentrera
Il lui chantera la chanson de leur première fois
Et même s'il ne reste rien, que des souvenirs pointillés
Si rien de tout ça n'a existé
S'il a tout inventé, lui, il sera là

Oui, il sera là
Quand elle rentrera

Plus ta voix

length: 4:07
Je n'entends plus ta voix
Qui m'attendait le soir
Quand je rentrais du froid
De l'effroi du hasard

Je n'entends plus ta voix
Gravée dans mon oreille
Et tes mains de merveille
Qui dessinaient mes pas

Je t'entends plus ta voix
Me raconter l'histoire
Du temps comme la poussière
De nos vies dérisoires

Je n'entends plus ta voix
Il n'y a que du silence
Et je sens ton absence
Battre au bout de mes doigts

Mais que se taisent les ombres
Et que se lèvent les anges
Pour un jour où l'on se retrouvera

Je n'entends plus ta voix
Mais dans quel autre monde
Va t-on se retrouver?
Dans quelle autre seconde?

On n'entend plus ta voix
Ni ton pas si léger
Mais reviens me parler
Oui, reviens me parler, eh, eh

Oui, reviens me parler, eh, eh

Oui, reviens me parler, eh, eh