L’Africain Album

Artist(s): Tiken Jah Fakoly

Cover Art

Tiken Jah Fakoly L’Africain Cover Art

Tracklist

L’Africain

length: 4:02
bass: Kevin Bacon
percussion: Denver Smith
kora: Chérif Soumano
djembe: Adama Diarra and Constant Ser
composer: Dave Kynner, Tiken Jah Fakoly
lyricist: Tiken Jah Fakoly

Ils m'ont dit que je suis Malinké
Ils t'ont dit que tu es un Bété
Mon papa était un Dioula
Mais nous là nous sommes Ivoiriens

Nous sommes des Malinkés
Nous sommes des Akans
Nous sommes des Krous
Nous sommes des Sénoufous
Nous sommes tous Ivoiriens

Ils ont dit que je suis musulman
Ils t'ont dit que tu es un chrétien
Nos ancêtres étaient animistes
Mais nous là nous sommes Africains

On n'oubliera pas l'empire du Ghana
Nos parents parlent encore des cavaliers Mossi
Sans oublier le royaume Ashanti
Les griots chanteront toujours l'épopée mandingue
On respecte encore les boucliers Zoulous
Le roi forgeron du Kongo
Tout le monde connaît le royaume de Nubie
Sans oublier l'empire d'Ethiopia Rastafari !

Oko néma koné Malien
Oko kilé Ivoirien
Né fatché tounié Ivoirien
Anouyé Africains
Anouyé Burkinabé
Anouyé Sénégalais
Anouyé Camerounais
Anouyé Ethiopiens
Anouyé Congolais

Tous ces pays ont des richesses culturelles
Qui nous appartiennent
La mosquée de Djénné
Le lac Victoria
Les dunes du Sahara
Les gorilles du Congo
Les baobabs du Sénégal
La réserve de la Comoé
Le mont Kilimandjaro

Je suis black Américain
Je suis Brésilien
Madinina
Guadeloupa
Havana
Colombia
Haïtia
Dominica
Trinida
Guyanna
Sainte Lucia
Jamaïca
Africain !
We are African
We are proud to be African !

Ouvrez les frontières

length: 3:59
guest: Soprano
percussion: Denver Smith
kamale ngɔni: Malik Diakité
composer: Dave Kynner, Tiken Jah Fakoly
lyricist: Magyd Cherfi, Soprano
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières

Vous venez chaque année
L’été comme l’hiver
Et nous on vous reçoit
Toujours les bras ouverts
Vous êtes ici chez vous
Après tout, peu importe
On veut partir alors
Ouvrez-nous la porte

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières

Du Cap à Gibraltar
Nous sommes des milliers
A vouloir comme vous
Venir sans rendez-vous
Nous voulons voyager
Et aussi travailler
Mais nous, on vous a pas
Refusé le visa

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières

Nous aussi on veut connaître la chance d'étudier,
La chance de voir nos rêves se réaliser,
Avoir un beau métier, pouvoir voyager,
Connaître ce que vous appelez liberté.

On veut que nos familles ne manquent plus de rien,
On veut avoir cette vie où l'on mange à sa faim,
On veut quitter cette misère quotidienne pour de bon,
On veut partir d'ici car nous sommes tous en train de péter les plombs !

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Laissez-nous passer ...
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières

Y'a plus une goutte d’eau
Pour remplir notre seau
Ni même une goutte de pluie
Tout au fond du puits
Quand le ventre est vide
Sur le chemin de l’école
Un beau jour il décide
De prendre son envol

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Laissez-nous passer ...
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières

Ouvrez la porte, ici, on étouffe,
On est plein à vouloir du rêve occidental,
Ouvrez la porte, ici, la jeunesse s'essouffle,
Ne vois-tu pas que pour nous c'est vital !

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Laissez-nous passer ...
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières

Vous avez pris nos plages
Et leur sable doré
Mis l’animal en cage
Et battu nos forêts
Qu’est-ce qu’il nous reste
Quand on a les mains vides
On se prépare au voyage
Et on se jette dans le vide

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Laissez-nous passer ...
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Laissez-nous passer ...
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Laissez-nous passer ...
Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières
Laissez-nous passer ...

Où aller où ?

length: 3:58
kora: Chérif Soumano
djembe: Adama Diarra
composer: Dave Kynner, Tiken Jah Fakoly
lyricist: Magyd Cherfi
Où aller où ? Où aller ?
Où aller où ? Je ne sais pas où aller

J’ai vendu mon bateau
Ici, il n'y a plus de poisson
Et j’ai vendu mon âme
Il n'y avait plus d’espoir
J’ai vendu ma femme,
Mon amour, mes enfants
Pour ne pas mourir à mon tour

Où aller où ? Où aller ?
Où aller où ? Je ne sais pas où aller

J’ai dormi sans étoiles
Ici, le ciel est noir
Et j’ai volé du pain
La terre était trop sèche
C’est du sang qu’elle boit
Et nos bras qu’elle mange
C’est la faute à qui si je suis hors-la-loi

Où aller où ? Où aller ?
Où aller où ? Je ne sais pas où aller

Et puis je suis parti
Sans guide, sans boussole
Et les cris de ma mère
Par-dessus mon épaule
J’ai pris mon élan
Une fois et dix fois
Sauté par-dessus les grilles comme papa

Où aller où ? Où aller ?
Où aller où ? Je ne sais pas où aller

Prends garde disent-il
La mer est une tombe
Elle ne te donnera pas son bras
Si tu tombes
J’ai pris les vagues
Au milieu de la mer qui brille
Mais elles ont fait tomber toute ma famille

Où aller où ? Où aller ?
Où aller où ? Je ne sais pas où aller

Puis, je ne me souviens plus
J’ai été réveillé
Par une voix sèche
Qui m’a dit « tes papiers »
Et puis je me souviens
Que dans cet ouragan
On m’a tendu la main
Mais elle portait des gants

Où aller où ? Où aller ?
Où aller où ? Je ne sais pas où aller

Africain à Paris

length: 3:55
bass: Kevin Bacon
percussion: Denver Smith
kora: Chérif Soumano
composer: Sting
translator: Tiken Jah Fakoly
lyricist: Sting
Maman, je pense à toi, je t'écris
D'un trois étoiles à Cachan
Tu vois faut pas que tu trembles ici
J'ai un toit et un peu d'argent
On vit là, tous ensemble, on survit
On ne manque presque de rien
C'est pas l'enfer, ni l'paradis
D'être un africain à Paris

Oh, oh, un peu en exil
Étranger dans votre ville
Je suis Africain à Paris
Oh, oh, un peu en exil
Étranger dans votre ville
Je suis Africain à Paris

Sais-tu qu'ils nous ont promis des places
Mais c'est par la voie des airs
Elles ne sont pas en première classe
C'est un oiseau nommé Charter
En attendant que l'oiseau s'envole
Des mémoires aux doigts de fée
Font tourner autour des casseroles
Un soleil au goût de mafé

Oh, oh, un peu en exil
Étranger dans votre ville
Je suis Africain à Paris
Oh, oh, un peu en exil
Étranger dans votre ville
Je suis Africain à Paris

Et du dimanche au dimanche, aussi
Je ne fais que travailler
Tu vois j'en ai de la chance, ici
J'aurais bientôt mes papiers
Maman, j'sais que tu as l'habitude
De trop vite t'affoler
Surtout n'est pas d'inquiétudes
Si un hôtel a brûlé

Oh, oh, un peu en exil
Étranger dans votre ville
Je suis Africain à Paris
Oh, oh, un peu en exil
Étranger dans votre ville
Je suis Africain à Paris
Oh, oh, un peu en exil
Étranger dans votre ville
Je suis Africain à Paris
Oh, oh, un peu en exil
Étranger dans votre ville
Je suis Africain à Paris

Ayebada

length: 3:41
percussion: Denver Smith
djembe: Adama Diarra
composer: Dave Kynner, Tiken Jah Fakoly
lyricist: Tiken Jah Fakoly
refrain) non, non non non ne te na son ho ma hannnn ne te son ho ma ayebadaha, abadan, te son ho ma
Ka ne di tchè doh ma
Tchè mi man di ngnè
Ke ne yo ko fè
Ke ne no yé si so kéle konnon
Ka ngné kouma
Ka ngné baro kèèèèh
Ko ne yé dji ta ka doh maaaah
Ko né yé gba kè ka doh maaa
Ke né yé dji ta ka doh maaaahanhan
Ke ne yé bas ka djè no yé
N'go ma ossi gnagban yé ban(bis)
Ka mousso dô ta so
Kana o di né ma
Ne né yo fourou
Ne ma mousso ni lon
Ne ma mousso ni bôyôrô lon
Ne ma mosso ni djogo lon
N'go ne ma mousso ni sougoulon

Ngo ma ossi gnagban yé ba
(refrain)
Ne te na son ho ma ayebadah
Ayebadah ha ha
Allah yen kissi ho ma ayebadah ayebadah ha ha Allah yen tanga ho ma ayebadah ha ha

Soldier

length: 4:26
bass: Kevin Bacon
guest: Akon
percussion: Denver Smith
kora: Chérif Soumano
kamale ngɔni: Malik Diakité
composer: Tiken Jah Fakoly, David Jno Baptiste, VI Avelino
lyricist: Magyd Cherfi, Akon
Ghetto, ghetto, ghetto, ghetto we livin'

These streets remind me of quicksand
When your on it you'll keep goin' down
And there's no one to hold on too
And there's no one to pull you out you keep on fallin'
And no one can here you callin'
So you end up self destructing

On the corner with the tuli on the waist line
Just got outta the bing doin' state time
Teeth marks on my back from the K9
Dark memories of when there was no sunshine
'Cause they said that I wouldn't make it I remember like yesterday
Holdin' on to what God gave me

'Cause that's the life when your
Living in the
(Ghetto)
And eating in the
(Ghetto)
Or sleeping in the
(Ghetto, ghetto)
That's the life when your
Living in the
(Ghetto)
And eating in the
(Ghetto)
Or sleeping in the
(Ghetto, ghetto, ghetto)

No need to cherish luxuries 'cause everythin' come and go
Even the life that you have is borrowed
'Cause your not promised tomorrow
So live your life as if everyday's goin' be your last
Once you move forward can't go back
Best prepare to remove your past

'Cause ya gotta be willin' to pray
Yes there gotta be there gotta be a better way
Yes ya gotta be willing to pray
'Cause there gotta be there gotta be a better day
Whoever said that the struggle would stop today
A lot of *****s dead or locked away
Teenage women growin' up with AID's

'Cause that's the life when your
Living in the
(Ghetto)
And eatin' in the
(Ghetto)
Or sleepin' in the
(Ghetto, ghetto)
That's the life when your
Livin' in the
(Ghetto)
And eatin' in the
(Ghetto)
Or sleepin' in the
(Ghetto, ghetto, ghetto)

Gun shots every night in the
(Ghetto)
Crooked cops on sight in the
(Ghetto)
Everyday is a fight in the
(Ghetto)
Oh, oh, oh, oh, oh
(Ghetto)
Got kids to feed in the
(Ghetto)
Sellin' coke and weed in the
(Ghetto)
Everyday somebody bleedin' in the
(Ghetto)
Oh, oh, oh, oh, oh
(Ghetto)

'Cause that's the life when your
Livin' in the
(Ghetto)
We livin' by the
(Ghetto)
And eatin' in the
(Ghetto, ghetto)
'Cause that's the life your
Livin' in the
(Ghetto)
And sleepin' by the
(Ghetto)
Livin' in the
(Ghetto, ghetto, ghetto)

Non à l’excision

length: 3:30
bass: Kevin Bacon
kora: Toumani Diabaté
kamale ngɔni: Malik Diakité
composer: Dave Kynner, Tiken Jah Fakoly, Geoffrey Oryema
lyricist: Magyd Cherfi, Tiken Jah Fakoly
Elles sont venues les femmes
Avec un grand couteau
Elle a bien cru qu'elle allait
Y laisser sa peau

Et puis ce matin
Il a fallu qu’elles entrent
Pour couper une fleur
Cachée sous son ventre

Non à l'excision ! Non à l'excision !
Ne les touchez plus elles ont assez souffert

Un homme est sur son ventre
Son corps ne répond même pas
Elle voulait bien qu’il entre
Mais elle ne ne le sent même pas

Il est juste là, juste là
Pour semer sa graine
Mais ce champ qu'il laboure
Est une bien triste plaine

Non à l'excision ! Non à l'excision !
Ne les touchez plus elles ont assez souffert

Non à l'excision ! Non à l'excision !
Ne les touchez plus elles ont assez souffert

On lui a coupé la peau
Peut-être qu’ils la vendent
Comme un morceau de viande
Un si petit morceau

On lui a coupé la peau
Juste un bout de son corps
Ils ont pris dans son île
Le plus beau des trésors

Non à l'excision ! Non à l'excision !
Ne les touchez plus elles ont assez souffert

Non à l'excision ! Non à l'excision !
Ne les touchez plus elles ont assez souffert

Foly

length: 3:51
composer: Tiken Jah Fakoly, David Jno Baptiste, VI Avelino
lyricist: Tiken Jah Fakoly
FOLY (merci !)

Refrain

Aye wolou fô , wolou tôghô ka na tounoû ,
Angné wolou fô oh
Ngo angné wolou fô wolou tôghô ka na tounoû
Angné wolou fô oh

Angné Samory Touré ,
Ka Soumangourou Kanté fô,
Angné Sundjata Keita fô,
Ka El hadj Djoumatal fô
Angné Béhanzin fô oh,
Ka Shaka Zulu fô oh,
Angné la Reine Pokou fô oh,
Ka Congo makôkô fô oh

Refrain

Aye wolou lon , wolou tôghô ka na tounoû ,
Angné wolou fô oh
Ngo angné wolou fô wolou tôghô ka na tounoû
Angné wolou fô oh
Angné wolou lon

Angné Patrice Lumumba ,
Ka Thomas Sankara fô,
Angné Modibo Keita fô ,
Ka Seykou Touré fo
Ka Nelson mandela fôôô oh ,
Ka Kwamé Nkruma fôôô oh ,
Ka Jomo Kaneyata fôôô oh
Ka Hailé Sélassié fôôô oh

Refrain

Angné wolou fô, Angné wolou fô, Angné wolou fô oh (x2)

Olou dô sara an nou ko son,
Olou dô malo ra an nou ko son

Angné wolou fo, Angné wolou fo, Angné wolou fo oh (x2)

Olou dô sara an nou ko son,
Olou dô magala ra an nou ko son

Bridge

Angné Marcus Garvey fô ,
Ka Malcom X fô ,
Angné François Xavier fô ,
Ka Martin Luther King fô oh

Refrain

Angné wolou fo, Angné wolou fo, Angné wolou fo oh ( x2)

Olou dô sara an nou ko son,

Angné wolou fo, Angné wolou fo, Angné wolou fo oh (x2)

Olou dô malo ra an nou ko son

Viens voir

length: 3:46
percussion: Denver Smith
djembe: Adama Diarra
composer: Tiken Jah Fakoly, David Jno Baptiste, VI Avelino
lyricist: Mike d'Inca
[Chorus x2:

Viens voir, viens voir
Viens voir, viens voir
Toi qui parles sans savoir]


Bamako, Abidjan ou Dakar
Sierra leone, Namibie, ?????
viens voir
Mon afrique n'est pas ce qu'on te fait croire
On croit toujours les memes visages
On croit toujours les memes commentaires
On croit toujours les memes reportages
A les ecouter mon afrique ne serait que secheresse et famine
Quand on les ecoute, mon afrique ne serait que combat et champs de mines
Viens voir

[CHORUS x2]

Mon Afrique n'est pas ce qu'on te fai croire
Pas un mot sur l'histoire de ce continent
Sur les civilisations et les richesses d'antan
Aucun mot sur le sens des valeurs
Des gens qui t'accueillent la main sur le coeur

[CHORUS x2]

Mon Afrique n'est pas ce qu'on te fait croire
Afriqua n'est pas ce qu'on te fai croire
Viens dans nos familles
Viens dans nos villages
Tu saura ce qu'est l'hospitalit?
La chaleur, le sourire, la g?n?rosit?
Viens voir ceux qui n'ont rien
Regardes comme ils savent donner
Et tu repartiras riche
Et tu ne pourras pas oublier
Viens voir

[CHORUS x2]

(Merci ? shevaaqa le rat pour cettes paroles)

Promesses bla bla

length: 4:42
percussion: Denver Smith
composer: Tiken Jah Fakoly, VI Avelino, Moolood
lyricist: Tiken Jah Fakoly
Alou wouli
Farafinlou n'galou wouli
N'alouma wouli wo
N'alouma wouli wo mouîn béna n'faa

Trop de bla bla
J'entends trop de bla bla
Et tout ce que j'entends
Tout ce qu'ils racontent
Moi je n'y crois pas

Né tagala América
Farafin wouyé djonya la
Né tagala Italia
Farafin wouyé djonya la
Né nana Africa
Farafinden woubé djonya la yan non
N'nalouma dô kê dô yé
Ka dô kê dô yé
Dô kê dô yé

Promesses bla bla bla
Trop de bla bla bla
Y a trop de bla bla bla
Pas de blé pour les paysans
Rien de prévu pour les étudiants
Leurs programmes c'est du vent
Y'a trop de...

Alou wouli
Farafina manssalou ho
N'nalouma wouli ho
N'alouma wouli wo mouîn béna n'faa

Trop de bla bla
J'entends trop de bla bla
Tout ce qu'ils racontent
Tout ce qu'ils me disent
Moi je n'y crois pas

Né tagala América
Farafin wouyé djonya la
Né tagala Italia
Farafin wouyé djonya la
Né nana Africa
Farafinden woubé djonya la yan non
N'nalouma dô kê dô yé
Ka dô kê dô yé
Dô kê dô yé

Promesses bla bla bla
Trop de bla bla bla
Y a trop de bla bla bla
Les faux discours sur l'education
Ils n'ont jamais trouvé de solution
Tout çá c'est de la fiction
Y'a trop de...

Alou wouli
Farafinlou n'galou wouli
N'alouma wouli wo
N'alouma wouli wo mouîn béna n'faa

Trop de bla bla
J'entends trop de bla bla
Tout ce qu'ils racontent
Tout ce qu'ils promettent
Moi je n'y crois pas

Promesses bla bla bla
Trop de bla bla bla
Y a trop de bla bla bla
Pourquoi leur donne t-on le pouvoir
Possèdent ils le savoir
La jeunesse vit dans le désespoir
Y'a trop de...

Africa, j'entends trop de bla bla

Gauche droite

length: 3:07
composer: Tiken Jah Fakoly, David Jno Baptiste, VI Avelino
lyricist: Tiken Jah Fakoly
Gauche, Droite, c'est la même chose.
Gauche, Droite, y'a-t-il autre chose ?
Gauche, Droite, pour changer les choses.
Gauche, Droite, on a eu notre dose.

Le pouvoir tourne,
Chacun à son tour.
Ca fait le tour,
Ca tourne, ça tourne,
Le pouvoir tourne.

Pendant que le peuple souffre,
Le pouvoir tourne.
Ca fait le tour,
Ca tourne, ça tourne,
Et il s'essouffle

Gauche, Droite, c'est la même chose.
Gauche, Droite, y'a-t-il autre chose ?
Gauche, Droite, pour changer les choses.
Gauche, Droite, c'est la même chose.

Et ça recommence...
Toujours le même récital.
C'est comme les chaises musicales :
Ils dansent avec nous,
Et nous on danse avec les loups

Ca fait le tour,
Ca tourne, ça tourne,
Le pouvoir tourne,
Chacun à son tour.

Gauche, Droite, c'est la même chose.
Gauche, Droite, y'a-t-il autre chose ?
Gauche, Droite, pour changer les choses.
Gauche, Droite, c'est la même chose.

Quand ils sont au pouvoir,
Ils ne lèvent pas le petit doigt.
Et lorsqu'ils ne sont plus aux affaires,
Ils veulent tout refaire.

Gauche, Droite, c'est la même chose.
Gauche, Droite, y'a-t-il autre chose ?
Gauche, Droite, pour changer les choses.
Gauche, Droite, c'est la même chose.

Si l'on ne fait rien,
Y'aura toujours des vauriens.
Les militaires à la porte du pouvoir,
Ne feront plus leur devoir.

Ca sera un pas en avant,
Deux pas en arrière...
Ca fait le tour,
Ca tourne, ça tourne,
Le pouvoir tourne.

Le peuple souffre.
Le pouvoir tourne,
Il perd son souffle.

Gauche, Droite, c'est la même chose.
Gauche, Droite, y'a-t-il autre chose ?
Gauche, Droite, pour changer les choses.
Gauche, Droite, on a eu notre dose.

Gauche, Droite, c'est la même chose.
Gauche, Droite, y'a-t-il autre chose ?
Gauche, Droite, pour changer les choses.
Gauche, Droite, on a eu notre dose.

Ma Côte d’Ivoire

length: 4:51
double bass: Hugo Cechosz
guest: Beta Simon
kora: Chérif Soumano and Toumani Diabaté
kamale ngɔni: Malik Diakité
composer: Tiken Jah Fakoly, VI Avelino
lyricist: Tiken Jah Fakoly, Beta Simon, Francis Mafalanka

Politique, la politique
T'as gaté mon pays
La côte d' ivoire mon beau pays
Pays d'hospitalité
Pays de fraternité
Mais les politiciens ont décidé
De te transformer

Ma Côte d'Ivoire
Je ne veux plus te voir en larmes
Ma Côte d' Ivoire
Je ne veux plus te voir prendre les armes

J'ai en mémoire 2 frères sous le même toit
L'un venait du nord
Et portait le croissant des hommes qui chantent
Bissimilah
Je me rappelle l'autre portait autour du cou
Une croix de Yamoussoukrou
Ils s'en allaient pour travailler la terre
Sans partage égal c'est la guerre
Et puis les 2 frères
Chacun de leur côté
L'un cultivant sa différence
Et l'autre l'ivoirité

(Bêlé-bêlé zékrémanbo yio a noi ayè billiéyè
Assane ba libinayé ho
Siriki yê saki laki wra, saki yê siriki hé laki wra
Abi ho a scruba yè ho
Gréhi niman meon bê nan kramên bên)

Toute la famille divisée
Ne pourra jamais prospérer
Alors frères et soeurs
Notre avenir se trouve dans l'unité
Tout reste à faire sur notre continent en jachère
Il attend d'être travaillé
Et c'est sur qu'il va beaucoup donner
Il est temps pour nous de nous unir
Sinon nous allons tous périr

Ma Côte d'Ivoire
Je ne veux plus te voir en larmes
Ma Côte d'Ivoire
Je ne veux plus te voir prendre les armes

Ma Côte d'Ivoire
Je ne veux plus te voir en larmes
Ma Côte d'Ivoire
Je ne veux plus te voir prendre les armes