Paris in a Bottle Lyrics - Spearmint

Release information
Release Date: 2006-8-14
Genre: Rock
Style: Brit Pop
length: 6:14
je me prépare à aller m'installer à londres. avec un peu de chance je pourrai y apprendre la comédie, mais l'important c'est de déménager. j'ai tant rêvassé pendant tant d'années - il est temps de me jeter à l'eau...
je me suis toujours sentie proche des anglais. je me souviens d'une nuit, il y a six ou sept ans, avec geneviève on avait rencontré deux garçons anglais qui faisaient la manche à paris.
ils étaient marrants et on avait fini par passer la nuit à leur hôtel.
c'était la première fois que j'embrassais quelqu'un longuement, juste comme ça. shirley, le garçon avec qui j'ai fini au lit était mal rasé; ce dont je n'avais pas l'habitude.. j'ai la peau sensible et elle m'a démangé pendant plusieurs jours.
ca nous faisait rire, qu'on garçon puisse s'appeler shirley... et lui trouvait que genevieve était un nom amusant - il disait qu'une voiture s'appelait comme ça dans un film, je n'ai pas bien compris. je crois qu'il était surtout gêné que son nom nous amuse.
je me souviens que dans cette chambre d'hotel (un hotel horrible ), ayant bien bu et fumé des pétards; nous nous sommes confié nos rêves et nos ambitions, et on les a inscrits sur un jeu de cartes.
shirley a écrit ses rêves sur le huit de trêfle, que j'ai toujours dans mon sac, car on a échangé les cartes and j'ai gardé la sienne comme une sorte de porte-bonheur. il a écrit que son rêve était de faire un album et d'écrire une comédie musicale. je me demande s'il y est jamais parvenu. peut-être que oui... et peut-être qu'il travaille bêtement dans un bureau à londres maintenant....
je tomberai peut-être sur lui quand je serai installée à là-bas. mais je ne me rappelle plus trop à quoi il ressemblait, et il a du changer depuis.
je me souviens que je leur ai tout dit de mes rêves. j'ai parlé longtemps; j'étais vraiment prise au jeu et pas gênée du tout.
je leur ai dit que je rêvais de devenir une femme magnifique et élégante, sur qui tous les regard se posent quand elle arrive quelque part et que tout le monde veut fréquenter. j'étais obsédée par audrey hepburn, et je pensais que j'allais devenir comme elle par magie quand j'aurais dix-huit ans.
j'habiterais dans un appartement à chelsea ou manhattan, et je peindrais dans mon studio à mes moments perdus - il faut croire que j'allais aussi être richissime!
je voulais changer le monde, à ma façon modeste. l'actualité me navrait tellement que je voulais résoudre tous les problèmes de la planète, bien que sans trop savoir comment.
j'allais aussi être intelligente, pas simplement cultivée, et je discuterais philosophie à greenwich village ou politique à soho, et je comprendrais tous les points de vue exprimés, pas seulement le mien...
je voulais être une citadine pleine de classe, délurée mais suave, belle sans être intimidante, sympa, futée et s__y, menant une existence artistique, loin du métro-boulôt-dodo.
oh, et aussi une danseuse du tonerre, bien entendu!
dans un sens, ça n'était même pas du tout des rêves. j'étais absolument persuadée qu'à l'age de vingt ans j'aurais quitté paris et accompli tout ça.
j'ai écrit sur le deux de coeur - le remplissant pratiquement - et je l'ai donné à shirley. c'était un genre de rituel important et solennel, cet échange de cartes.
nous n'avons jamais revu ces garçons. j'ai aussi perdu le contact avec genevieve, mais j'ai entendu dire qu'elle habite bel et bien à londres.. son rêve à elle, c'était de rencontrer son homme idéal: quelqu'un qui la comprendrait parfaitment, sans jamais de faux-semblants. leur connection atteindrait la perfection dont elle-même était si loin... ca serait quelqu'un qui la trouverait fantastique, absolument superbe bien qu'elle ne soit pas le genre mannequin...
l'ami de shirley s'appelait graham et son rêve à lui était vraiment étrange: il voulait avoir un jour une liaison avec une tueuse de charme... il se voyait en homme au foyer faisant la vaiselle et la cuisine pendant qu'elle vaquerait à ses a__assinats! quel drôle d'idée! il plaisantait, je pense...
aujourd'hui, je sais bien que je ne vais pas me transformer tout d'un coup en audrey hepburn, mais il n'est pas trop tard pour réaliser d'autres rêves. en tout cas je vais à londres. je suis prête à être serveuse dans un café pour commencer, mais j'exaucerai mes rêves.
je regrette parfois de ne pas m'y être mise plus tôt. si seulement je pouvais revenir il y a sept ans et me jeter à l'eau... si seulement je pouvais remonter le temps. si je pouvais mettre paris en bouteille...

keep making first time music-o
keep making first time music

Tracklist
CD 1
  • 1 First Time Music
  • 2 Tuesday Morning
  • 3 Leave Me Alone
  • 4 Psycho Magnet
  • 5 My Girlfriend Is a Killer
  • 6 Wednesday Night
  • 7 The Competition
  • 8 The Space
  • 9 What's Wrong With Breaking Up Anyway?
  • 10 Paris in a Bottle
  • 11 Saturday Rain