Who Sang Programmés? X Makeena

Release information
Release Date: 2009-9-25
length: 5:58
C'est un colosse d'acier qu'on ne peut pas mettre en veille
mais qui baille à en décrocher sa mâchoire de ferraille.
À plein régime, la bête se déploie en équilibre sur des rails.
Ses membres froids s'animent, à ce stade aucune faille...
La bruyante soufflerie des ventilateurs résonne.
Les mouvements incessants de manivelles qu'on actionne.
Un moteur bien rodé, d'une rare régularité,
entraîne les roues dentées de l'engrenage d'un appareillage sophistiqué.
Toutes les diodes qui parsèment son corps
illuminent les larmes d'huile qui dégoulinent de ses vérins.
Au pied de l'engin des centaines de toutes petites mains,
qui prennent une forme d'écrin, s'alignent en file indienne
et récupèrent le moindre millilitre rejeté par le système souverain.
Ces mains sont celles des agents d'entretien
qui s'agitent comme des lilliputiens.
Qui s'attèlent à leur dur labeur,
Frisant l'excès de zèle au quotidien.
Ici la vigilance est le maître mot.
De jour comme de nuit : surveillance sans repos.
Le chantier se déroule à huis clos,
Donc l'air se raréfie dans l'entrepôt.

Asphyxie perfide au fil des heures.
l'odeur des vapeurs soulève plus d'un cœur.
Chaleur et moiteur s'emparent du secteur.
le monoxyde de carbone s'unit à la sueur.
a**urer les travaux de maintenance.
L'enjeu est d'importance.
Optimiser les performances
Et faire en sorte que la machine avance.

Ses pièces de rechange sont d'une grande rareté
d'où l'importance de les faire escorter.
Pas de tolérance pour la défaillance
dans la défense des éléments héliportés.
De leur acheminement dépend la survie
de la chaîne élémentaire de l'industrie ;
ainsi que du bien fondé de sa productivité.
Une chaîne à retendre, un écrou à serrer.
Une tige à retordre, un piston à graisser.
Alimenter en combustible les arborescences de la pieuvre.
Pour servir la géante : des hommes qualifiés,
Portent à bout de bras les responsabilités,
N'effectuent qu'un geste à un poste isolé.
Si bien qu'ils en oublient la finalité.
Ce n'est qu'un outil au service du besoin.
Les besoins de l'outil nécessitent
un service d'entretien scrupuleux.
L'esclave est passé maître,
le maître a baissé les yeux.
C'est un unique prototype à contrôler.
Les différents postes sont contrôlés.
Les aiguilles du cadran pour contrôler.
Les agents de contrôle sont contrôlés

Il pèse des tonnes, il est énorme,
il fait des milliers de fois la taille d'un homme.
Au cœur de la fourmilière, on considère le t**an
comme une bénédiction. On l'idolâtre sous une coupole.
les gens lui donnent leur existence
en signe d'allégeance et de soumission...
Rejets filtrés, traités puis réinjectés
au sein du mouvement perpétuel
du monstre de fer mécanisé.
Le cycle est éternel et synchronisé.
La bête est l'emblème même du monotone, du répété.
on s'y adonne sans contester.
Plus personne ne sait quand tout a commencé.
Ce qui importe est de pérenniser
La bienfaitrice pour laquelle ils oeuvrent ;
Consommatrice en matière de main d'œuvre.
Les âmes éreintées qu'on déleste
Partent sans demander leur reste.
La prise en charge de la créature
Finira par les avoir à l'usure.
Il faut renouveler le personnel de la fabrique.
Puisque les hommes s'abîment trop vite
À côté des bras mécaniques.
Les pièces usagées sont remplacées.
Les agents qui défaillent sont reclassés.
Les hommes déficients sont recalés.
Et les anciens modèles sont recyclés.
C'est une lourde contrainte que personne ne peut nier
D'être dans l'équipe de garde qui ne peut s'éloigner.
A toujours être d'astreinte on se sent prisonnier,
telle est la complainte des ouvriers.
La plus grande des craintes au niveau sécurité
est de voir la machine immobilisée,
malgré les précautions pour l'empêcher de s'arrêter.
Au final, c'est à se demander :
Qui entre la machine et les hommes qui gravitent autour d'elle est l'outil ?
Qui se sert de l'autre comme de son instrument ? qui utilise qui ?
La chaîne de production est programmée.
Les différentes tâches sont programmées.
La vie dans l'atelier est programmée.
Et les machinistes sont programmés.

Les contremaîtres s'épuisent à développer
leurs a***yses et leurs probabilités,
dont l'expertise précise est effectuée
par d'autres contremaîtres habilités ;
qui s'épuisent à leur tour à les valider,
à les développer en a***yses, en statistiques et en probabilités.
Tous se demandent quand cela s'arrêtera,
si un jour cela peut s'arrêter.
Alors tous se jettent à corps perdu dans l'activité
pour ne pas y penser.
Toute initiative est prohibée.
Les secrets, les maîtrises sont protégés.
L'accélération du rythme est proclamée.
Dans les rangs, tous les ordres se sont propagés.

Tracklist
  • 1 Imagine
  • 2 Les Signes
  • 3 Masse critique
  • 4 Derrière l'œil
  • 5 Robots in Love
  • 6 Programmés
  • 7 Tumbleweed
  • 8 La Fin d'un monde
  • 9 Heading West (N24)