Who Sang Debordements? Yazou

Release information
Release Date: 2008-4-22
length: 3:59

[Refrain (*2)]
Débordement devient bavure pour l'embrasement
Ils recrutent à la pelle et pour cocher les cases manquent
L'écrasement d'une société mais les phrases manquent
Quand la justice se trompe elle s'en sort largement

[Couplet 1]
A qui la faute le 27 octobre 2005
Avec les règles on jette l'éponge et on démissionne
La tension monte elle ne cesse de s'accroître
Justice nulle part et les miens ne veulent plus y croire
Y a des bons, des mauvais et un système pourri
Morts pour rien, c'était loin d'être le temps pour eux
La déception qu'on côtoie n'est plus temporaire
Mon ghetto pleure et moi j'trouve plus le temps pour rire
Parce qu'y a plus le temps, partout ça s'dégrade tôt
Mon écrit tue le temps donc je gratterai
C'est plus un film ni un rêve, juste un cauchemar
Un fait divers qui s'éclaire avec une torche noire
Le moral cassé, y a le feu dans l'bac à sable
Laissant derrière des familles qui n'pensent qu'à ça

[Refrain]

[Couplet 2]
L'écrasement d'une société mais les phrases manquent
Quand la justice se trompe elle s'en sort largement
Quand c'est les miens c'est du 10 piges ou du perpète
On s'éparpille car face à la juge tu perds peu
Ils ont renforcé l'effectif, investi
Dans les armes pour rendre l'ambiance plus festive
Oubliant qu'un môme grandit, devient un homme
Rancunier, faisant d'la haine son meilleur binôme
On prie pour eux et nos mères en ont marre
Je te ferai savoir qu'on efface pas une mémoire

[Pont]
Le racisme, l'injustice, font trop de morts
Nos rêves sombrent, enfermés dans le noir
On prie pour eux et nos mères en ont marre
Je te ferai savoir qu'on efface pas une mémoire

[Refrain]

[Couplet 3]
Faut se tenir droit mais le contre-sens nous aspire
L'homme prie, la femme pleure, le tout désespère
J'ai plus l'moral et mon décor me donne de l'inspi
Mes yeux sont al premier hommage dès l'âge de 15 piges
J'respire parce que j'ai vu la vie suffoquer
La vérité camouflée derrière un air relooké
Travestie comme c'contrôle qui s'termine mal
Y a plus d'cages et par derrière les vermines marquent
T'es revenu donc fais gaffe aux bouquets d'fleurs
On y croit pas comme la recherche d'un trèfle à 4 feuilles
Certains ont mal au crâne, d'autres leurs poumons crament
Plus rien à perdre et souvent ça mène au drame
On s'isole plus, c'que j'décris à travers ma plume
Un monde de haine, d'injustice où rien n'va plus

[Refrain]


Tracklist
CD 1
  • 1 Haine
  • 2 Debordements
  • 3 You & Me
  • 4 Debrouillard
  • 5 Nos vies
  • 6 Jusqu'ici tout va bien
  • 7 Les yeux des frères
  • 8 L'enfant
  • 9 Changement
  • 10 Sans issue
  • 11 Triste sort
  • 12 Toujours seul
  • 13 Mensonge de plus
  • 14 Avant ce jour
  • 15 Derniers mots